Kenya

Il y a 20 ou 30 millions d’années, l’une des plus gigantesques fractures de l’histoire de la Terre fendit l’Afrique de l’Est du nord au sud sur 7 000 km. Elle produisit également tout un tas de théories passionnantes.
Depuis, on a trouvé Toumaï, sept millions d’années (deux fois plus âgé que Lucy), à 2 500 km à l’ouest de ce même Rift, au Tchad actuel…
Néanmoins, on attribue au Kenya l’une des plus anciennes présences humaines avec l’australopithèque, intermédiaire bipède entre le singe et l’homme, qui valut à la région (au sens large puisque l’Éthiopie et la Tanzanie sont également de grands pourvoyeurs de fossiles) le titre de berceau de l’humanité.
Mais on ne vient pas au Kenya pour ses fossiles : le pays est avant tout connu pour sa faune sauvage et ses paysages modelés par le Rift, qui se combinent en un unique terme : safari (signifiant « voyage » en swahili). Parcs nationaux et réserves sont une extraordinaire invitation à la découverte de la nature et de la vie qui s’y donne en spectacle. Les Big Five (lion, léopard, éléphant, rhinocéros, buffle) sont tous là et bien plus encore.
En prime, le Kenya offre une réponse à quasiment tous les rêves d’évasion : plages de sable blanc et cocotiers, plongée sous-marine, savanes, forêts et déserts, randonnées pédestres de plaine, plateau, moyenne montagne, et même alpinisme. Si vous vous apprêtez à vivre au Kenya votre première rencontre avec la faune africaine, vos rêves de gosse ne seront pas déçus

LAISSER UN COMMENTAIRE

error: Ce contenu est protégé !